Publié le Dimanche 15 Mai 2011 à

Régions > Tournai > Actualité

Tournaisis: les clients de prostituées se moquent des sanctions

Rédaction en ligne

Le cdH aimerait pénaliser les clients de prostitué(e)s d’ici trois ans. Dans la région, où de nombreux bars à hôtesses et salons de massage existent, qu’en pensent les clients et les professionnels du secteur?

Dans notre région frontalière, les bars à hôtesses et autres salons de massage sont nombreux: une trentaine rien qu’à Tournai. En 2007, il y avait 150 maisons closes et 500 “ bars tournants ” à la frontière franco belge. Autant dire que nous sommes concernés par l’idée du cdH.

comment appliquer cela?

Pour Dominique Alderweireld, cette proposition relève plus de l’électoralisme que du réalisme: “ La prostitution ne disparaîtra pas parce qu’on poursuit les clients. Et comment appliquer cette règle? Peut-on mettre un policier derrière chaque client? ” s’interroge le patron de plusieurs bars dans la région. Qui souligne lui aussi le ”rôle social ”, de la prostitution, surtout “ au niveau du maintien des couples ”... “ Beaucoup d’hommes sont concernés, est-ce qu’on va tous les poursuivre? ”, s’interroge notre interlocuteur.

Du côté des clients, on n’est pas vraiment prolixe sur le sujet, mais on dirait qu’ils ne sont pas vraiment inquiets: “ Même s’ils ferment les bars, il y aura toujours les indépendantes qui font ça toutes seules et chez elles ”, lance l’un d’eux.

“ Comment feront-ils pour nous attraper? Il n’y a déjà pas assez de policiers pour les bagarres le week-end, ça m’étonnerait qu’ils postent des hommes devant tous les bars! ”, réagit un autre. “ Je ne comprends pas pourquoi soudain on nous rend hors la loi. Les femmes qui font ce métier sont adultes et nous aussi ”, estime un troisième, qui va de temps en temps voir une prostituée, toujours la même. “ Elle fait ça chez elle, c’est très discret. Comment la police saurait-elle ce qu’elle fait chez elle? J’ai l’impression que tout ça, c’est surtout une histoire de morale ”, ajoute l’homme, en précisant que ce n’est pas ce genre de loi qui empêchera les clients de venir chez les prostituées.

>Un dossier complet à lire dans Nord Eclair ce lundi 16 mai

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent