Publié le Mercredi 31 Août 2016 à

Régions > Tournai > Actualité

Tournai: une petite fille en burqa rouge pour les inattendues

Rédaction en ligne

Avec, comme invité de prestige, l’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, prix Goncourt 1987, « les Inattendues » sont tournées cette année vers l’Orient. Mais c’est l’arrivée (inattendue) des réfugiés à Tournai l’année dernière qui a marqué le virage du festival « musiques et philosophies ». Les demandeurs d’asile de la caserne Saint-Jean participent activement, avec les artistes de la région, à la cinquième édition qui débute aujourd’hui avec un atelier musical.


On est loin de la burqa avec l’atelier Trans-Parent de M.Zo qu’on découvrira à la cathédrale.

M.Zo

On est loin de la burqa avec l’atelier Trans-Parent de M.Zo qu’on découvrira à la cathédrale.

« Une petite fille en burka rouge à Tournai »  : notre titre est volontairement provocateur. Il fait avant tout écho au titre du conte pour enfants - « la petite à la burka rouge » - que l’écrivain et poète Tahar Ben Jelloun lira aux enfants dimanche 4 septembre, à 11h15, à la Halle-Aux-Draps de Tournai. Mais il renvoie aussi aux préjugés autour de la place de l’islam dans la société occidentale. Des préjugés, il y en a eus énormément lors de l’arrivée des réfugiés, essentiellement des Irakiens, dans la cité des Cinq Clochers en août dernier.

Un festival axé sur la philosophie et la musique comme « les Inattendues » ne pouvait pas faire l’impasse sur cet événement. « L’arrivée des réfugiés nous offre une grande chance », estime M. Zo, un des nombreux artistes régionaux qui sont partie prenante. « Cela nous pousse à ne pas nous regarder nous-mêmes. Tournai est une ville très narcissique ». Près d’un quart des activités proposées par le festival est issu d’une collaboration entre les réfugiés et les citoyens de la région.

Tout d’abord « Tournai Mondiale », un atelier musical animé par Eloi Baudimont  : « c’est une fanfare solidaire constituée de candidats réfugiés et de tous les musiciens qui souhaitent y participer. Il s’agit de rejoindre un collectif qui existe depuis novembre 2015 et qui a créé des petits bouts de mélodie ». Les répétitions se déroulent à la Maison de la Laïcité, du mercredi 31 août au vendredi 2 septembre, de 9h30 à 11h30 et de 14h à 16h. Le concert est prévu le dimanche 4 septembre à partir de 9h.

Ensuite « IdentiTERRE, des racines et un arbre ». « L’étranger, c’est le migrant. Quand on l’a approché, quand on est entré dans son intimité, ce n’est plus un étranger. C’est un homme », est-il écrit en préambule de cette exposition qui est organisée sur la place de l’Évêché de vendredi à dimanche (vernissage jeudi à 18h30 à l’office du Tourisme). La galerie de portraits a été réalisée par Benoît Dochy. Elle est réhaussée par des textes de poètes. C’est une initiative des Ecrivains publics de Wallonie picarde.

Encore « Regards Croisés » entre étudiants, réfugiés et tournaisiens à la Halle-aux-Draps, du jeudi 1er au dimanche 4 septembre. Il s’agit d’une expo issue de la rencontre entre étudiants de la 3ème année d’architecture LOCI et des réfugiés sur la manière dont ces derniers perçoivent la ville de Tournai. « Tournai, une ville mosaïque, loin des discours simplistes et mono-culturels » : tout est dans le titre.

Enfin« Refugees for refugees » est le point d’orgue. Un concert à la cathédrale dont la scénographie est assurée par M. Zo et Belinda Macri. Dix musiciens réfugiés de différents pays du Moyen-Orient unissent leur voix ce samedi à 21h.« Nous allons mettre la cathédrale en transe », assure l’artiste tournaisien. « Ce sera très, très, très beau ».

L’ancrage régional de la 5ème édition est encore renforcé par la présence de Denis Meyers, un artiste urbain d’origine tournaisienne, connu pour ses fresques à Bruxelles, notamment dans les anciens bâtiments Solvay à Bruxelles. « Un fort enracinement local »  : c’est l’avenir des Inattendues, assure le député provincial, Serge Hustache, administrateur du festival.

D.Foucart

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent