56

Univers > Foot > Diables Rouges

Leekens après Belgique-Espagne: "Cela fait longtemps qu'il n'y avait plus eu une atmosphère si négative dans les travées du stade"

A.A. avec Y.G. |

Publié le Dimanche 4 Septembre 2016 à

News

Une fin de championnat d’Europe catastrophique contre le pays de Galles avait de quoi remonter le public belge. Les Diables devaient se racheter face à l’Espagne mais leur non-prestation, notamment de la part des cadres de l’équipe comme De Bruyne, Witsel ou encore Hazard, faisait définitivement exploser le Stade Roi Baudouin, accompagnant les joueurs dans les vestiaires par des sifflets nourris. Pour Georges Leekens, c’est avant tout regrettable d’en arriver là.

«  Pour gagner la confiance du public, cette rencontre tombait à pic  », espérait-il. «  Mais malheureusement, c’est tout l’inverse qui s’est produit. Ce sera désormais compliqué. Cela fait quelques années qu’il n’y avait plus eu une telle atmosphère négative dans les travées du stade. Cela n’est jamais arrivé avec Wilmots, avec moi non plus d’ailleurs entre 2010 et 2012.  »

Leekens connaît très bien ce groupe et affirme qu’il en sortira grandi.

«  Les joueurs ont naturellement été touchés par ces sifflets et ça leur a fait bien plus mal qu’on pourrait le croire. Mais je connais également leur caractère et ce n’est pas plus mal qu’ils aient été sensibles à tant d’hostilité. Ils donneront tout pour la suite. C’est également à l’entraîneur Roberto Martinez de garder le contrôle de toutes ces émotions.  »