Publié le Vendredi 9 Septembre 2016 à

Régions > Tournai > Actualité

Transformée en lofts, l'église Sainte-Marguerite de Tournai se visite ce dimanche

Sarah Courcelle

L’église qui abrite, place de Lille, des logements de standing ouvre exceptionnellement ses portes . Elle est fermée au public depuis 1968. Plus personne depuis, à l’exception de quelques privilégiés, n’a pu franchir son porche… Et ce dimanche, dans le cadre des Journées du Patrimoine, l’église Sainte-Marguerite ouvrira grand ses portes. L’occasion de découvrir, avec l’architecte qui dirige le chantier, le « petit immeuble » de standing qu’elle est devenue.

Depuis 2013, l’église Sainte-Marguerite n’est plus une église au sens consacré du terme. Elle abrite désormais des logements, des lofts surtout dont un avec piscine s’il vous plaît et vue imprenable sur les toits de la ville. Abandonnée depuis 1968, désacralisée, l’église a fait récemment l’objet d’une réhabilitation en plusieurs logements : six dans le corps principal du bâtiment, deux au rez-de-chaussée, et trois encore dans la sacristie. Tous plutôt luxueux et bien équipés.

Ce projet, c’est l’architecte Michel Wiseur qui l’a piloté. Et c’est lui également qui, dimanche, guidera les visiteurs dans cette ancienne église reconvertie. «  Nous découvrirons les parties communes de l’immeuble et notamment, le jardin et le grand vitrail bien préservé. Cela permettra d’évoquer le projet en lui-même, mais également l’ensemble de l’îlot et du quartier  », précise l’architecte.

À l’aide de l’ascenseur ultramoderne, les visiteurs pourront grimper à 18 mètres de haut en quelques secondes, à travers ce qui était autrefois le chœur de l’église et dans lequel ont pris place trois niveaux capables d’accueillir de beaux grands lofts. «  Et tout est vendu et parfois déjà habité  », confirme l’architecte qui espère bientôt pouvoir s’attaquer à la tour de l’église. «  On en est au stade de la procédure de certificat de patrimoine  », confirme Michel Wiseur. «  L’idée est d’y aménager trois petits logements de 5 mètres sur 5 et sur deux niveaux, des petits duplex en somme  », ajoute-t-il.

Bien sûr, certains estiment que l’âme de l’église a disparu suite à cette reconversion : «  Pourtant, nous avons tout entrepris pour ne pas dénaturer le bâtiment. La toiture, les murs et les grandes verrières ont été préservés, les volumes aussi… Transformer une église en logements, c’est forcément compliqué  ». Et les Journées du Patrimoine, organisées ces 10 et 11 septembre, sur le thème de l’art religieux et philosophique, constituent une occasion en or d’ouvrir S te -Marguerite au public et d’en faire découvrir la métamorphose.

Visites dimanche à 10h, 10h30, 11h et 11h30. Réservations à l’Office du Tourisme. Max 25 personnes.

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent