Publié le Lundi 13 Février 2017 à

Fun > Tourisme: on a testé pour vous > Tignes - Val d'Isère

Sudpresse a testé la plongée sous glace sur le lac de Tignes: "L'état d'apesanteur accentue la sérénité du lieu" (vidéo)

Cédric Kinif

Lire aussi : Tignes: des descentes en bouée... pour retrouver une âme d’enfants!

Lire aussi : Tignes: le Club Belambra "Le Diva", idéalement situé au pied des pistes

Lire aussi : Tignes: ces nouvelles luges "Pala'fou" sont à tester d'urgence! (vidéo)

Lire aussi : La station de Tignes - Val d'Isère: pour dépasser vos limites! (vidéos)

Lire aussi : Tignes: la "Folie Douce" de Val d’Isère facilement accessible en ski...

Lire aussi : Sudpresse a testé le "Bun J Ride" de Tignes: oseriez-vous sauter à l'élastique en... ski? (vidéo)

Résumer le domaine skiable de Tignes – Val d'Isère à ses 300 kilomètres de pistes, ce serait manquer de respect à cette station de Savoie qui offre bien plus que du « simple » ski. Coup de projecteur sur ses nombreux autres « atouts ». Comme son choix d’activités qui décoiffe, au propre comme au figuré. Cap, ici, sur la plongée sous glace.

@Evolution 2

Dernier jour de ski dans la station de Tignes, à 1800 mètres d’altitude. La semaine a été sportive, ressourcé par la montagne et un soleil omniprésent, nous prenons la direction du lac de Tignes, à deux pas des remontées mécaniques.

L’accueil est familial. Trois jeunes moniteurs nous reçoivent dans une petite cabane en bois. À l’intérieur, l’équipement du parfait plongeur en herbe nous attend. Après quelques recommandations d’usage et nous avoir montré les signes élémentaires de la communication sous l’eau, l’instructeur nous équipe. Très vite, la crainte d’avoir froid est écartée car la combinaison est étanche et bien épaisse. Nous pouvons même laisser nos vêtements à condition qu’ils ne soient pas trop amples.

L’immersion

En se dirigeant vers le lac, on voit le second moniteur, celui qui va nous accompagner dans l’eau, disparaître de la surface gelée. Pour nous, rien de plus simple… on s’assoit et on se laisse manipuler. Masque, palmes, détendeur, bombonne, nous voilà prêt. Pas de plongeon en triple salto arrière, l’immersion se fait tout en douceur, le temps que l’air s’échappe de la combinaison. L’aventure commence.

Sous la glace

Un sentiment de calme nous envahit. On respire doucement, les bruits disparaissent comme si la surface était déjà loin. Le décor est unique. Une épaisse couche de glace avec des reflets allant du blanc le plus pur au bleu azur se trouve à quelques centimètres au-dessus de notre tête. Au loin, on devine les limites du lac représentées par un flou verdatre qui disparaît dans un noir profond jusque sous nos pieds.

Notre guide nous dirige, nous aide à nous déplacer tout au long du parcours, nous demande si tout va bien. L’état d’apesanteur accentue la sérénité du lieu. Les seuls mouvements rapides sont ceux des bulles d’air qui tentent de rejoindre les différents trous pour s’échapper. Mais c’est bien plus gai si elles s’emprisonnent dans les aspérités circulaires qui couvrent la paroi. Tantôt larges, tantôt profondes, on se prend au jeu de sortir l’air avec nos doigts, ce qui laisse place à des phénomènes lumineux étranges. Je n’en livre pas davantage, je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même cette mise en abyme.

Plus d’infos en cliquant ici

Tignes: des descentes en bouée... pour retrouver une âme d’enfants!

IMGP8106

IMGP8106

Seconde nouveauté de cet hiver (avec les luges Pala’fou): le snowtubing.

Une activité à tester après votre journée de ski (c'est ouvert jusque 21h) qui vous permet de dévaler 3 pistes avec une bouée. "Chaque personne a sa propre bouée", explique Margot. "Mais toutes les combinaisons sont possibles. Si vous êtes 4, on peut vous attacher tous ensemble afin de former des carrés, des cercles. Tout ce que vous voulez, selon votre imagination". La vitesse de la descente peut atteindre les 45 km/h. C'est vraiment sympa et surtout familial.

Toutes les informations pratiques en cliquant ici

Tignes: le Club Belambra "Le Diva", idéalement situé au pied des pistes

@Cédric Kinif

@Cédric Kinif

Si la station de Tignes vous propose une multitude de logements, nous ne pouvons que vous conseiller de tester le Club Belambra « Le Diva ».

Entièrement rénové en 2016, son emplacement juste au pied des pistes (à Val Claret) est juste parfait : le matin, vous chaussez vos skis dans leur local aménagé spécialement. Vous sortez… et trois remontées mécaniques s’offrent à vous, à la fois pour partir sur Tignes, mais aussi sur Val d’Isère.

La preuve : les remontées mécaniques sont d’ailleurs visibles depuis votre chambre

Pas besoin donc de prendre une navette ou de monter des escaliers avec votre matériel. Idéal pour vous, évidemment, mais aussi et surtout pour vos enfants !

« Autres atouts du club », insiste son patron, Xavier Poncet, « ce sont la restauration, nos bars (dont un très cosy avec sa cheminée) et nos salles de spectacle. On propose, chaque jour, des buffets variés, avec des produits régionaux, pour que chacun y trouve son bonheur. Les bars et le restaurant communiquent aussi ensemble ».

Des clubs enfants à la carte

La réputation que s’est forgée Belambra dans l’accueil des enfants n’est plus à démontrer non plus. « Avec nos clubs, on s’occupe d’eux quand les parents le souhaitent, c’est à la carte ! Un jour, ils peuvent décider de nous les laisser pour partir skier « tranquillement », et le lendemain ils peuvent décider d’aller sur les pistes avec eux. Ce sont les parents qui fixent eux-mêmes le planning avec nos animateurs. Tout est modulable pour laisser un maximum de flexibilité aux familles ».

Une salle de sport est également disponible sur place.

Notons aussi la présence d’un pub irlandais qui diffuse toutes les compétitions sportives sur plusieurs écrans géants : ambiance assurée le soir ! Et comme les chambres sont plutôt bien insonorisées, que demander de plus ?

Toutes les informations pratiques en cliquant ici

Tignes: ces nouvelles luges "Pala'fou" sont à tester d'urgence! (vidéo)

©Greg Mistral

©Greg Mistral

©Greg Mistral

C'est une des nouveautés de cette saison 2017 sur Tignes: l'ouverture de la piste "Pala’fou" permettant la pratique de la luge. Sa particularité: ces luges disposent de frein métallique... ce qui permet une maîtrise totale de l'engin.

Et donc de se laisser aller encore plus vite. Sensations garanties. D'autant que la piste, desservie par le télésiège de Palafour, fait tout de même 3 kilomètres. Et durant la descente, vous devrez emprunter un petit tunnel... qui vous donnera l'impression de faire du bobsleigh.

A faire en fin de journée. On vous conseille aussi de filmer vos descentes. Et sachez que si vous n’avez pas de Go Pro, la station vous en prête gratuitement !

Découvrez notre dossier sur Tignes (où loger? Quelles activités?) en cliquant ici

La station de Tignes - Val d'Isère: pour dépasser vos limites! (vidéos)

©Greg Mistral

©Greg Mistral

@Greg Mistral

Un domaine... qui vous permet évidemment de skier. Et ce, dès le 1er octobre! "Comme nous sommes à 2.100m d'altitude, nous avons de la neige avant et après tout de monde", sourit Marion Lapouble, de l'office du tourisme. "Dire qu’on peut skier quasi toute l’année à Tignes n’est pas exagéré puisque notre glacier (3.400m d'altitude) nous offre aussi une opportunité de ski d’été entre juin et août".

Autre bonne nouvelle: votre forfait de ski vous ouvrira gratuitement les portes de la piscine du Lagon: c'est pas comme ça dans toutes les stations...

Infos sur les pistes de ski : http://www.tignes.net/

Tignes: la "Folie Douce" de Val d’Isère facilement accessible en ski...

La-Folie-Douce

La-Folie-Douce

Aller ski à Tignes, c’est aussi l’occasion pour vous de tester « La folie douce », cette espèce d’Ibiza des neiges «fooding-clubbing» posé à 2.500 mètres d’altitude à Val d’Isère au milieu des pistes.

Situé à Val d’Isère, ce bar branché est évidemment accessible à celles et ceux qui logent sur Tignes puisque, pour rappel, le domaine skiable de Tignes s’étend aussi sur Val d’Isère. Il n’y a donc aucun souci pour s’y rendre en ski.

Sur place, vous pourrez danser sur les tables, boire du champagne (ou une « simple » bière) : l’ambiance « bon enfant » y est totalement hors-norme. Il faut voir cela une fois dans sa vie.

Attention tout de même à l’abus d’alcool : les accidents ne sont pas rares. Et comme il n’existe pas encore de « contrôles BOB » sur les pistes, soyez donc responsables !

Sudpresse a testé le "Bun J Ride" de Tignes: oseriez-vous sauter à l'élastique en... ski? (vidéo)

@Andy Parant

@Andy Parant

@Andy Parant

On vous prévient: c'est un truc de fou! Sur le domaine de Tignes, quelque part dans les montagnes, se cache une activité plutôt renversante: un tremplin de saut à ski. C'est une sorte de saut dans le vide à l'élastique, mais en ski. Son nom: le Bun-J Ride! Vous devez, en ski ou en snow, descendre une petite rampe... avant de vous jeter dans le vide. Oui, dit comme ça, ça peut faire peur. Alors précisons quand même que... vous êtes retenu par un harnais relié à deux élastiques.

Photo : ©andyparant.com

Et une fois "stabilisé" dans les airs, vous redescendez alors en tyrolienne jusqu'au sol. Dingue ! "C'est unique en Europe, et même au monde", insiste le propriétaire de l'activité. Une raison de plus de s'y essayer! "On vous rassure: la sécurité est totale: s'il devait y avait un problème avec l'élastique -ce qui n'est jamais arrivé- il y aura de toute façon une sangle pour vous rattraper et éviter que vous vous écrasiez", sourit-il. Ouf! A voir en vidéo ci-dessous.

Bon à savoir : les organisateurs immortaliseront également votre saut, que vous pourrez emporter via une clé USB. Pour faire le malin sur Facebook évidemment !

Toutes les infos pratiques sur le site de l’office du tourisme de Tignes ou sur le site du Bun J Ride

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent