Publié le Mardi 14 Mars 2017 à

Régions > Tournai > Actualité

Néchin: son ADN était sur place, mais il nie le camrbiolage

Rédaction en ligne

Christopher, un Français âgé de 29 ans, a été condamné à deux ans de prison pour le vol avec effraction de la station essence Lukoil de Néchin. Les faits remontent au 19 juin 2014. Le jugement a été rendu le 12 avril 2016, mais Christopher, en prison depuis, y fait opposition. «  Ce n’est pas moi, je n’ai rien fait  », assure le Français devant le tribunal correctionnel de Tournai.


L’ADN reste une preuve irréfutable pour le procureur.

B.LIBERT.

L’ADN reste une preuve irréfutable pour le procureur.

Et pourtant, son ADN a été retrouvé sur place. «  Je ne l’explique pas  », assure l’intéressé qui ajoute toutefois qu’il achetait régulièrement du tabac dans cette station-service située tout près de son domicile. En fait, c’est une tache de sang qui a été retrouvée : «  Elle maculait l’armoire où justement les marchandises ont été volées  », rappelle le juge Mbenza. «  Et ce n’est pas une petite trace. Cela laisse plutôt penser qu’une personne a brisé les vitres et s’est coupée  ».

L’intégralité de cet article dans notre nouvelle édition digitale

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent