Publié le Mardi 2 Août 2011 à

Régions > Mouscron > Sports

D3A - Pichot (RMP), c'est 284 matches de Ligue 1

Rédaction en ligne

Les références que Français a accumulées en 14 ans de professionnalisme sont éloquentes: 284 apparitions en Ligue 1, 164 en L2 et 2 coupes de France. C’est fort de ce vécu qu’il souhaite apporter sa contribution à l’intéressant projet mis en place au RMP... via le LOSC.
Stéphane Pichot se verrait bien parmi les leaders du RMP.

Stéphane Pichot se verrait bien parmi les leaders du RMP.

>Nord Eclair: Stéphane, nos lecteurs viennent de parcourir votre palmarès. Et la première question qu’ils se poseront est la suivante: Comment un joueur comme ça peut-il atterrir à Mouscron?

>Stéphane Pichot: “ Par choix de vie, tout simplement. Avec mon épouse, nous avions convenu qu’à 35 ans, nous repartirions dans le Nord, où nous avions vraiment apprécié la qualité de vie durant mes quatre saisons au LOSC. En fin de contrat à Strasbourg, c’était, je pense, le bon moment pour nous établir définitivement. Mais je ne voulais pas non plus raccrocher immédiatement les crampons. Les sensations sont encore bonnes et l’envie d’apporter quelque chose à un groupe aussi. Et, via certains contacts à Lille, j’ai été mis en contact à mon tour avec le RMP. ”

>NE: La D3 belge, ça sera une découverte pour vous. Vos références vous mettront particulièrement en vue...

>S.P.: “ Tout d’abord, j’aurai besoin d’un temps d’adaptation à la série, au rythme et au style de jeu. Je n’ai pas dans l’idée que je vais débarquer dans un championnat où tout sera facile pour moi. Quant à ma réputation... vous pensez que ça va vraiment changer quelque chose? J’ai toujours respecté mon adversaire et je ne ferai pas valoir mon nom pour obtenir quelque chose de l’arbitrage. Par contre, si un adversaire m’allume en faisant allusion à mon passé, j’aurais vite fait de marquer mon territoire. ”

>>Découvrez l’intégralité de l’entretien que nous a accordé l’ancien joueur du PSG dans votre Nord Eclair de ce mardi.

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent