Publié le Jeudi 15 Décembre 2011 à

Régions > Mouscron > Sports

Clash entre Maxime Real et son président à Bury

Rédaction en ligne

Pour Maxime Real, le désormais ex-coach de Bury, si des juniors ont été appelés à venir jouer en P3, c’est parce qu’une majorité de joueurs sont partis car ils n’étaient plus payés. “ Totalement faux ”, répond son président, Albert Leclerq. Real, lui, persiste...
L’ambiance est tendue du côté du FC Bury...

L’ambiance est tendue du côté du FC Bury...

“ Les faits cités dans vos journaux ne reflètent en aucun cas la situation réelle ” déclare le président Albert Leclerq. “ Les joueurs ont toujours été payés. Il n’y en a que trois qui n’ont pas reçu leur frais de déplacement mais ils n’avaient qu’à les demander. Leur argent était dans le coffre du trésorier. Maxime Real a raconté n’importe quoi. Tout est toujours en ordre en terme de paiements. ”

Pour régler le problème, le président a donc pris la décision qui lui semblait la plus efficace. “ Je vous annonce donc que Maxime Real a été limogé de son rôle d’entraîneur de Bury en Provinciale 3. Le courant ne passait plus avec son groupe. ”

Malgré le fait qu’il soit limogé, Maxime Real continuera à évoluer dans le club. “ Il jouera dans l’équipe de Bernard Gofflot en P4. Il était impensable de le faire jouer en P3. Il ne s’entend plus avec l’effectif ”.

Même s’il y a quelques problèmes en interne, l’avenir du club semble quasiment assuré. “ Nous nommerons un nouveau coach dans la soirée. Et comme Maxime n’est plus là, de nombreux joueurs m’ont prévenu qu’ils voudraient bien revenir dans le club. Les juniors resteront donc dans leur championnat ”.

Le principal intéressé, Maxime Real, répond aux critiques, qui lui font assez mal après tous les services qu’il a rendus au club.“ Apprendre son limogeage le lundi soir à 21h par téléphone, c’est un manque de respect. Que je sois limogé à cause des résultats du club, je comprends. Mais de là dire qu’il y a une mauvaise ambiance de ma faute, c’est malhonnête”.

Il insiste pour dire que les joueurs sont partis car ils ne touchaient plus d’argent. “Vous pouvez demander à certaines personnes qui pourront confirmer mes propos. Dire que les joueurs vont tous revenir car je suis parti, c’est du délire. ” Ambiance!

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent