Publié le Mardi 10 Mai 2011 à

Régions > Tournai > Actualité

Braffe: “ Ils auraient grillé le cédez-le-passage ”

Rédaction en ligne

Dimanche à 4h10, un dramatique accident a eu lieu au carrefour du Caillou d’Or à Braffe. Maxime Delfosse et Patrick Ruggeri sont décédés sur le coup. Ils étaient tous les deux joueurs à l’US Thumaide. Le conducteur de l’Opel Astra a eu la peur de sa vie.

Un Opel Astra roulait sur la route prioritaire rejoignant Tournai à Basècles à 80 km/h. Dans une Polo se trouvaient les deux joueurs de foot et le conducteur, du même club. “ Ils n’ont pas respecté le cédez-le-passage au carrefour. De plus, ils roulaient sûrement à plus de 100km/h ”, nous indique le conducteur de l’Opel. “ Je suis chauffeur routier. Je rentrais de mon travail. J’ai été surpris et je n’ai rien su éviter. ” Le choc a été terrible.

De l’autre côté se trouvait une Twingo à l’arrêt, avec trois passagers. Suite au choc, celle-ci a aussi été percutée. La Polo s’est retournée sur son côté droit, dans un champ. Les deux passagers, Maxime et Patrick, ont été tués sur le coup. Les autres s’en sortent presque indemnes. “ J’ai à peine une égratignure. Après le choc, j’ai prévenu les secours puis je suis allé aider le conducteur de la Polo. Il était très choqué et ne savait pas parler. À ma sortie d’hôpital, je suis retourné sur les lieux de l’accident. J’ai discuté avec l’expert du parquet de Tournai qui m’a confirmé la vitesse excessive de la Polo. Je ne comprends pas car c’était des gars du coin donc ils connaissaient la route. C’est vraiment malheureux pour les deux hommes décédés mais le chauffeur doit prendre ses responsabilités ”, rajoute le conducteur de l’Opel.

Un club en double deuil

Le club de foot de Thumaide a du mal à réaliser le décès de son gardien et de son défenseur. Patrick Ruggieri allait avoir 41 ans. Il était marié et avait deux enfants. Le défenseur est arrivé à Thumaide en 2000. “ Il avait une vista et un placement assez affûtés. Sa ténacité et son courage lui ont permis d’évoluer plusieurs années en P2. D’un caractère fort dans les moments difficiles, il apportait aux jeunes une motivation et une dynamique de part ses conseils judicieux ”, se souvient Michel Dubois, président de l’US Thumaide. “ Sa politesse, son calme et ses justes propos nous ont permis de consolider l’équipe. Alors que son entreprise prenait son envol et que son fils lui procurait le plaisir d’évoluer au meilleur niveau français, il avait décidé d’encore se donner du temps pour son plaisir personnel. L’an dernier, je m’étais permis de le solliciter pour prendre des responsabilités au sein du club qu’il chérissait. Dommage car les clubs ont besoin de gens qui, comme lui, donnent le meilleur d’eux-mêmes pour le plaisir des autres. ”

Maxime Delfosse avait lui 23 ans. Il était éducateur et très impliqué dans la vie athoise. Depuis deux ans il était le gardien du club de Thumaide. “ Il était un des principaux artisans de notre remontée en P2 grâce à des arrêts dont il avait le secret. Sa sympathie et sa bonhomie avaient créé l’unité des joueurs et du comité. Je suis très attristé ainsi que mon comité à l’idée de perdre de véritables amis. Nous redisons aux familles toute notre tristesse et notre amitié intarissable. Nous avons aussi une pensée pour Stéphane Paprzyski qui aura la lourde charge d’effacer de son esprit l’image de cette nuit fatidique. Souhaitons-lui beaucoup de courage pour surmonter cet écueil et qu’il sache aussi que nous sommes à ses côtés ”, termine le président, Michel Dubois.

Les funérailles de Maxime auront lieu à l’église Saint-Julien d’Ath ce vendredi à 10h. Celles de Patrick à l’église Saint-Quentin de Péruwelz le même vendredi à 11h30. Le club vous remercie déjà des marques de sympathie témoignée.

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent