Mis à jour le Mardi 20 Novembre 2012 à

Régions > Mouscron > Sports

D2 - Edward Vandaele, président du RMP, fait face aux attaques de certains supporters

Rédaction en ligne

Les Mouscron Fans ont retrouvé vendredi le bloc I qu’ils avaient animé durant deux saisons. Ce groupe de supporters a profité de son retour pour distribuer des tracts avec des revendications comme la mise à l’écart du président du RMP. M. Vandale répond.
Edward Vandaele rappelle qu’il est à l’origine du RMP.

Edward Vandaele rappelle qu’il est à l’origine du RMP.

“Ils ont scandé “ Vandaele démission ” alors que je passe un temps considérable pour le club, ” confie le président. “ Je suis le premier bénévole du club et c’est moi qui suis allé chercher le LOSC. Mais ce sont les Mouscronnois qui m’ont désigné président. Je reste serein et je ne laisserai personne pervertir l’ambiance. J’ai entamé le dialogue avec les supporters dès la présentation d’Arnaud Dos Santos. Cela dit, ce n’est pas au niveau des clubs de supporters qu’on prend des décisions structurelles ou encore organisationnelles. N’inversons pas les rôles. Je reste cependant un homme ouvert au dialogue mais je ne peux pas accepter qu’on dégrade l’ambiance. Ceux qui dégradent l’atmosphère générale viennent ensuite s’en plaindre. Il faut arrêter d’avoir un serpent qui mange sa queue. ”

Malgré la victoire du RMP contre Lommel, Arnaud Dos Santos a été verbalement invectivé par une poignée de supporters. “ Même quand l’équipe gagne, le coach se fait interpeller. Si le spectacle que nous proposons ne plaît pas à ces personnes, qu’elles ne viennent pas perturber l’équipe. ”

Edward Van Daele s’est attelé à répondre aux questions des groupements de supporters. “ Nous répondrons club par club. Philippe Corselis est chargé de recevoir les questions. Nous avons décidé de rencontre les représentants de ces groupements. Il n’y a pas de tabou. Nous n’avons rien à cacher. ”

Même s’il regrette de ne pas voir davantage de spectateurs en tribunes, le président du RMP n’est pas insatisfait de l’affluence. “ Lorsque je regarde les chiffres des autres clubs, je remarque que nous figurons toujours dans les trois premiers de la D2. La situation n’est donc pas catastrophique. Nous avons vécu un parcours en dents de scie sur le plan sportif. Très peu de clubs ont un parcours linéaire. Les jeunes doivent apprendre à former une équipe et à composer avec la rugosité de la série. Je pense que nous avons du potentiel. Nous avons perdu beaucoup de points par des pêchés de jeunesse. Figurer dans le premier tiers du classement à la mi-championnat serait déjà une belle performance. Si nous souhaitons nous renforcer, notamment dans la ligne médiane, les Lillois sont déjà disposés à nous aider. Nous voulons tout d’abord nous stabiliser tout en essayant de jouer un rôle dans le haut du tableau si nous en avons la possibilité. L’objectif est de progresser dans la durée tout en s’armant pour l’échelon supérieur. Nous ne voulons pas nous en tenir à faire de la figuration en D1. ”

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent