Publié le Vendredi 26 Avril 2013 à

Régions > Tournai > Actualité

Les maisons closes du Tournaisis font sans complexe leur pub sur internet

Rédaction en ligne

Les bars à champagne et maisons closes de notre région s’affichent sans problème sur internet. Des sites spécialisés dans le commerce du sexe n’hésitent d’ailleurs pas à publier leurs publicités alors que la législation l’interdit !


Les bars à champagne et maisons closes s’affichent sur le net sans problème.

AFP

Les bars à champagne et maisons closes s’affichent sur le net sans problème.

Vide juridique, tolérance… Difficile d’encore savoir ce qui est autorisé ou pas en terme de prostitution en Belgique. Les maisons closes, hôtesses et bars à champagne qui sont actifs dans notre région n’hésitent pas à s’afficher sur internet et à faire la promotion de leurs activités alors que la loi l’interdit. L’avertissement, pourtant obligatoire, à la consultation de sites pour adultes n’est d’ailleurs présent que sur un seul site de notre région.

La mise en ligne de ces sites est tolérée, mais elle est pourtant interdite. « Les patrons de ces bars à hôtesses vendent leurs activités comme le fait un boucher . La technologie suit l’évolution de notre société », explique un inspecteur de la police fédérale de Tournai. L’affaire actuellement en jugement au tribunal de Tournai qui est liée au proxénète Dominique Alderweireld, dit « Dodo la Saumure », risque bien de changer les choses. Actuellement, la loi interdit toujours le proxénétisme et la publicité liée à la prostitution. La Belgique compte entre 1.500 et 2.500 maisons closes. Difficile de connaître la grandeur exacte de ce marché qui reste clandestin. Notre enquête nous a facilement permis de relever des adresses d’établissements installées dans notre région. Mouscron, Tournai, Ath, Péruwelz, Leuze, Antoing et même Bernissart en possèdent sur leur territoire. La police fédérale installée à Tournai possède une cartographie de ces établissements (voir ci-contre) « Dépassons l’hypocrisie, le laxisme et la tolérance qui sont de mise dans le cadre de la prostitution. Légalisons-la sous conditions et renforçons la lutte contre le proxénétisme », déclaraient les membres du MR au Sénat en décembre dernier. Une proposition en relation avec l’évolution de notre société.

Frédéric Portante

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent