Publié le Lundi 6 Janvier 2014 à

Régions > Tournai > Actualité

Un Athois redonne vieà un triporteur pour vendre des jus de fruit

Dominique Dupont

Alors que la mode est à l’écologie, un Isièrois, René Cuvelier, a mis sur pied ou plutôt sur roues une vieille idée : le triporteur. Pour lui et comme beaucoup d’autres, il avait toujours à l’esprit le célèbre film de Darry Cowl : « le triporteur ». C’est lors de la rediffusion de ce long-métrage que l’idée de René a germé : « je serais triporteur »... mais pour vendre du jus de fruit bio et du café.


Une idée qui sert à toute la famille, puisque les filles de René et le filleul sont parties prenantes.

D.D.

Une idée qui sert à toute la famille, puisque les filles de René et le filleul sont parties prenantes.

« Parcourant les rues de Lille, j’ai vu un triporteur vendant du café ! Youpie, le business était trouvé, me suis-je dit. » Depuis plusieurs mois, l’idée lui trottait dans la tête de René Cuvelier.

Pas facile de trouver le bon créneau, le bon produit, le bon projet ! Et avec ce vélo à trois roues, c’était l’occasion aussi de donner le goût des responsabilités à ses enfants. C’est ainsi que ses filles, Joséphine (13 ans), Félicie (14ans) et son filleul Victor (15 ans) ont adhéré à ce projet fédérateur, comme l’a souligné le papa : « Le projet « Avélo » était de donner l’envie à mes filles de participer à un projet permettant de leur inculquer diverses valeurs. Á ce jour, elle commence à calculer des prix de revient en fonction de ce qu’elles veulent vendre… Rien que pour cela, c’est déjà une victoire ».

Mais l’autre facette de cette mini-entreprise était aussi d’aller vers les autres : « L’idée première est d’aller à la rencontre du client afin de lui vendre de la glace artisanale. Facile, simple, rentable. L’idée murissant et suite à diverses discussions avec des amis et spécialistes de la ville dans ce domaine, je me suis vite rendu compte que ce business serait un business saisonnier dépendant à 100% des conditions météo. La concurrence est déjà très importante sur le territoire athois. ».

Déjà très pris par son premier boulot de directeur d’une boîte pharmaceutique en France, il ne voulait pas quelque chose de fixe : « Il est vrai que je ne voulais pas que tout le temps libre de la famille ne serve qu’à ce projet. C’est ainsi que je me suis mis à la recherche de produits non périssables. Du coup, nous avons choisi le jus de fruit bio et le café. Un de mes objectifs, était aussi de vendre des produits de gens de la région. Pour les jus, cela a été difficile car dans le pays vert, il n’y a que l’offre pour les jus de pomme et de poire. Il fallait que je trouve autre chose ».

C’est ainsi que René Cuvelier a trouvé les produits « Lombarts Calville Tuinsappen d’Ypre »s qui font du jus et du cidre bio artisanal à base de pommes mais qui sont aussi colorés. Dans son triporteur, il propose donc des jus pommes-framboise, pommes-myrtilles et cassis ainsi qu’un apéritif local réalisé par un Athois et du café. Sur son drôle engin, il peut même faire du café directement, car en plus d’être écologique, il est aussi autonome puisqu’une batterie fournit le courant pour son frigo et aussi pour la machine à café. « On se rend compte que les gens, dès qu’il voit le triporteur, viennent vers vous et vous posent mille et une questions sur ce véhicule ! », se réjouit René.

Si vous désirez apporter un plus à votre activité festive comme la présence d’un triporteur, vous pouvez prendre contact avec René Cuvelier au 0478/50.32.70 ou via leur page Facebook « Triporteur Avelo».

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent