Publié le Samedi 1 Février 2014 à

Régions > Tournai > Actualité

Caroline, une maman d'Antoing, veut créer un camp militaire pour les adolescents perturbateurs

M.B

Caroline Vandewalle a entamé des démarches auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de bourgmestres de la région pour présenter un projet qu’elle défend bec et ongles : l’ouverture d’un camp militaire pour adolescents dans le Tournaisis.

«Je vais continuer à me battre pour que ce camp soit ouvert un jour»

Bernard Libert

«Je vais continuer à me battre pour que ce camp soit ouvert un jour»

Début de semaine, un père de famille témoignait de sa souffrance dans nos colonnes : il se sentait désemparé face à son fils déscolarisé qui multiplie les bêtises.

Un témoignage qui a incité une lectrice antoinienne à nous faire part de son projet étonnant : l’ouverture d’un camp militaire où les adolescents à partir de 14 ans apprendraient le sens de la discipline, le respect et les valeurs sportives. «  Face à tous ces vols, toutes ces agressions, ces cambriolages, je me dis que la Belgique a pété un câble. Elle n’est pas assez répressive et on voit les conséquences  », estime Caroline Vandewalle.

L’éducation ? Quelle éducation ?

Cette mère de famille de cinq enfants connaît elle aussi des déboires avec sa progéniture. «  J’ai été poursuivie parce que j’ai frappé mon fils. Il avait menacé une petite fille avec un couteau et mis le feu dans le bois de Gaurain. Je l’ai aussi retrouvé en état d’ébriété avec des SDF, il a fugué, etc. Je ne pouvais quand même pas le laisser faire…  ».

Pour Caroline Vandewalle, la situation que vivent aujourd’hui de plus en plus de parents d’ados s’explique par un manque de discipline. «  Quand j’entends un enfant de 8 ans, dire « Ta Gueule » à sa mère, je me dis qu’il y a quand même un problème dans le système d’éducation dans ce pays  ».

> Les détails de son projet dans le Nord Eclair Tournai et dans le Sudinfo Plus.

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent