Publié le Mercredi 26 Février 2014 à

Régions > Mouscron

Brugelette: Willy a failli perdre l'usage de ses jambes à cause d'un vaccin contre la grippe

Lloyd Déplechin

À l’approche de l’hiver, le vaccin antigrippe se vend comme des petits pains. Malheureusement pour Willy Lefebvre, s’il n’a pas eu la grippe, les effets secondaires du vaccin se font plus que ressentir. La douleur est d’ailleurs insupportable. L’homme de 75 ans met la population en garde. Il a faillu ne plus savoir marcher et aurait pu mourir asphyxié selon son médecin...


Willy Lefebvre souffre de picotements dans les jambes 24h sur 24.

BERNARD LIBERT

Willy Lefebvre souffre de picotements dans les jambes 24h sur 24.

Le 15 octobre dernier, Willy Lefebvre, un citoyen de Brugelette, a acheté un vaccin contre la grippe. Trois jours plus tard, le médecin traitant de l’homme de 75 ans lui injectait le produit. «  Après environ deux semaines, j’ai commencé à avoir des douleurs dans les jambes et les pieds  », confie Willy. «  Je souffrais également de l’estomac, avais perdu le goût et l’odorat. Ayant perdu l’appétit, j’avais déjà perdu deux kilos après trois semaines.  »

Découvrez la suite de l’article dans l’édition numérique

Faites de nordeclair.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent