«Sale arabe»: une élue de Villers victime de propos racistes

Anissa Arbib
: «
Il m’a dit que je n’avais rien à faire ici.
»
Anissa Arbib : « Il m’a dit que je n’avais rien à faire ici. » - D.R.

Lors d’une soirée d’été au mois d’août, Anissa Arbib a été victime d’une agression à caractère raciste et sexiste. Plusieurs semaines après les faits, la dame de 44 ans décrit la scène.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct