Rififi à l’Harmonie: la Ville de Verviers lui réclame 40.000 €

Une tuile arrivant rarement seule, Alain Hansenne estime avoir perdu 90
% de sa clientèle depuis le début de ce chantier.
Une tuile arrivant rarement seule, Alain Hansenne estime avoir perdu 90 % de sa clientèle depuis le début de ce chantier. - Y.B.

Il y a de l’eau dans le gaz, entre la Ville et l’exploitant du restaurant du rez-de-chaussée de l’Harmonie, Alain Hansenne. Celui-ci estime qu’il n’est pas tenu de ne payer ni les charges, ni les loyers pour cet établissement. En effet, il affirme avoir accepté de gérer la salle du premier durant deux ans.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct