Basket (P1) - Eliott Alderson, entre ballon et sifflet

Eliott Alderson, ici en action sous le tricot esneutois, progresse aussi au niveau de l’arbitrage.
Eliott Alderson, ici en action sous le tricot esneutois, progresse aussi au niveau de l’arbitrage. - LAURA HOLLANGE

Si Eliott Alderson pratique le basket, ce n’est pas un hasard, son papa, Pierre Alderson, a joué à Belleflamme (Division 3), alors que sa maman, Katty Firquet, a joué en D1 à Bellaire. « J’ai débuté en baby à Belleflamme où je suis resté jusqu’en poussins avant de « partir » avec Jean-Luc Ventat reconstruire le club de Saint-Louis autour de notre équipe.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct