Neuf interpellations dans le cadre d’une enquête sur des «home invasions» à Laeken

Neuf personnes ont été interpellées. - Photo prétexte.
Neuf personnes ont été interpellées. - Photo prétexte. - Photonews

A l’issue de ces perquisitions, neuf personnes ont été interpellées, dont quatre ont ensuite été inculpées, a précisé la zone dans un communiqué samedi. L’enquête, toujours en cours, vise une bande ayant des liens avec la Cité Modèle à Laeken et qui aurait commis plusieurs « home invasions » dans les environs de ce quartier résidentiel.

Au total, cette opération a mobilisé une soixantaine de policiers.

La police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles, avec un appui de la police fédérale, a procédé à l’interpellation de neuf hommes, entre 19 et 24 ans. Quatre d’entre eux ont été inculpés pour association de malfaiteurs et mis à disposition du juge d’instruction, un autre a été privé de liberté pour violation de ses conditions de libération conditionnelle, un sixième est quant à lui déjà incarcéré (à la prison de Nivelles) et les trois derniers ont été relaxés.

« Les neuf hommes interpellés sont tous défavorablement connus de la justice et ont un lien passé ou actuel avec la Cité Modèle. Ils sont soupçonnés d’être membres d’une même association de malfaiteurs », a précisé la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

« De mi-septembre à fin octobre 2019, quatre « home invasions » et une tentative de pareil méfait au préjudice principalement de personnes âgées résidant dans ou aux environs de ladite cité laekenoise ont été commis, ainsi que plusieurs vols à main armée à l’encontre de magasins de nuit, de supermarchés ou encore d’un restaurant. Les suspects interpellés pourraient être en lien avec ces différents méfaits », a-t-elle déclaré.

Aussi en Faits divers