Charleroi: «Lâche le petit ou je vous frappe tous les deux»

Photo d’illustration.
Photo d’illustration. - Remi Wafflart

Adrien est décrit par son avocat comme quelqu’un « d’extrêmement gentil. Mais c’est aussi un garçon soumis et faible. C’est une personne effacée qu’on a poussée à bout. »

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct