Mouscron / Tribunal: le dealer paiera sa dette au travail

Il vendait des stupéfiants.
Il vendait des stupéfiants. - D.R. (Ph. prétexte)

L’avocat du barreau de Bruxelles, originaire de Perpignan, a convaincu le tribunal qu’il fallait laisser une chance à son client qui s’est repris en main depuis sa libération.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct