La santé mentale se sent oubliée en Wallonie picarde

Les Marronniers restent sur le qui-vive avec la crise du coronavirus.
Les Marronniers restent sur le qui-vive avec la crise du coronavirus. - Arch. B.L.

« Nous avions un stock de masques. Ils ont été distribués en priorité aux unités plus sensibles en terme prophylactique comme l’unité psychogériatrique, où il y a des patients plus âgés », précise le directeur des Marronniers. 500 masques textiles ont été confectionnés en interne sur base d’un patron recommandé par les autorités sanitaires.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct