Charleroi: il cachait les boucles d’oreille… dans son slip!

Ce matin-là, il est 6h30 à peine quand Cédric « opère ». Intercepté par les forces de l’ordre quelques instants plus tard, il est en possession d’un crochet métallique destiné à fracturer les portières des véhicules et dans les buissons, tout près, se trouve un marteau brise-vitres. Le matériel du parfait voyou.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct