20.000 pensées pour l’hôpital d’Ath

Guy Hibo arrosait autrefois les fleurs de la ville
Guy Hibo arrosait autrefois les fleurs de la ville - D.Dupont

«  En début d’année, j’avais planté plus de 20.000 pensées. Il était prévu qu’à la fin du mois de mars, je doive faire de la place pour d’autres plantations. Comme j’avais toujours mes pensées, j’ai décidé de les offrir pour ceux qui luttent contre le coronavirus.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct